Présentation de: IESCA -- FORMATION

Avec son expérience acquise au fil des ans, IESCA -- FORMATION est pour vous le gage d'une formation réussie.

 

Aperçu de nos avantages

  • Utilisation des approches psychanalytiques des prédécesseurs et ouverture aux compréhensions complémentaires et évolutives.
  • Corrélations de tous les travaux et conceptualisations ce qui permet une compréhension et une lecture facilitée, une complémentarité constructive.
  • Chaque adhérent - stagiaire construit son avancée par son observation et son étude personnelle, les concepts psychanalytiques qu'il est appelé à employer prennent ainsi une consistance par les contenus élaborés par ses soins.

 

Centres d'études et de recherches en Psychologie Appliquée, I.E.S.C.A offre un éventail de compréhensions des plus larges.

 

Les études proposées s’adressent à des stagiaires qui sont soit déjà des Praticiens en thérapies comme des professionnels en communication, pédagogie, mais aussi à des étudiants, des demandeurs d’emploi ou bien à des personnes aspirant à étudier pour elles-mêmes…


Chacun ici, suit un tronc d'études collectif et simultanément, approfondit et expérimente à son propre rythme, un Module d'études qui l'attire plus particulièrement.. .
Les partages et découvertes, re-découvertes, qui s'ensuivent en sont d'autant plus riches. Le travail sur soi ( Soi ) n'est pas ici basé sur de l'intellectualisme ou une spiritualité des plus fantaisistes mais est au contraire une œuvre qui s'appuie sur des faits concrets, expérimentables par tous.


Les compréhensions sur la nature humaine, sur les mécanismes des sensations, émotions, sentiments, pensées, intuitions, sont intégrées de façon sûre ( voire indélébile ) et se démontrent au quotidien de chacun, par un état d 'être, des actes et des résultats indéniables.( familiaux, professionnels, amicaux.. )


Il faut reconnaître qu'un certain courage et sincérité réelle envers soi-même, sont nécessaires pour entreprendre une telle démarche analytique.
Mais lorsque l'on entrevoit enfin les premiers résultats obtenus, le lâcher prise avec nos souffrances passées, avec nos errances, nous semble plus que bénéfique, et nous réalisons aussi que nous avons souvent résisté inconsciemment à ce réveil, au bonheur...
En effet, il s'avère que l'espèce humaine est telle qu'elle tient bien souvent trop à ses souffrances, pensées, imaginaire et émotions négatifs, pour accepter de lâcher prise avec ces fardeaux !
De ce fait, n'avons-nous pas constaté que nous soyons médecins, ou thérapeutes sur un plan psychologique, que certaines personnes n'étant plus malades, ayant enfin perdu bien des somatisations physiques et autres, en viennent à regretter leurs précédents maux, et même pour certaines, à en vouloir au thérapeute qu'elles consultaient... ( ! )
La raison en est simple, évidente, d'ailleurs elles l'apportent elles mêmes dans leurs propos, sans en prendre conscience:
- " Avant, on s'occupait de moi... On me ménageait. Aujourd'hui, on m'aide de moins en moins..."
Autant de bénéfices secondaires mais ô combien aliénants, qui se sont évanouis depuis leur guérison, elles refusent de voir ce qu'elles gagnent à être en bonne santé tant physique que morale...
Cet exemple peut vous faire sourire car il peut sembler assez caricatural, mais ce phénomène se retrouve à tous les niveaux, de façon plus ou moins subtile suivant les personnes.
Certaines pourront inconsciemment craindre de perdre: leur timidité, leur fatigue chronique ( surtout s'il faut se lever tôt ), leurs lacunes ou non savoir-faire en un domaine. Accéder à la responsabilisation de soi en acceptant de voir que nous nous attirons nous-mêmes nos déboires, circonstances douloureuses et que " ce n'est pas de la faute de l'autre ou des autres " n'est donc pas recevable par tous...


Etre maître de soi, créateur conscient et inconscient de notre devenir, se découvre peu à peu et permet d'atteindre à la sérénité intérieure, une absolue tolérance envers autrui, le détachement vis à vis de tout ce qui nous leurrait auparavant, de garder nos énergies et de gagner du temps.
Si nous ne nous focalisons plus sur I' autre ou les autres et leurs fautes éventuelles, nous pouvons enfin nous permettre positivement de voir ce qui ne va pas en nous, d'y remédier et d'empêcher le renouvellement d'expériences difficiles.
Nous pouvons tout pour nous-mêmes en positif, nous n 'avons pas à attendre que l'autre change ou a exiger quoi que ce soit de l'autre, ou à entrer en guerre contre l'autre...

 

Notre établissement vous intéresse ?

 

Nous serions ravis de vous accueillir pour vous apporter toutes précisions en fonction de votre parcours. IESCA --  FORMATION vous offre, sans aucun engagement, un entretien personnalisé.

 

Galerie photos : Nos supports de références ...